Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nous contacter

Vous voulez nous donner des informations, des commentaires ou bien des critiques ? Contactez nous par mail!

Pour nous >> contacter <<

4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 14:45

Afin de répondre aux préoccupations des habitants et d'améliorer le service public du transport de voyageurs, la Région Provence Alpes Côte d'Azur invite les personnes qui le souhaitent à participer à la prochaine réunion du comité de la ligne TER Marseille-Miramas-Cavaillon-Avignon, qui se tiendra le

 

Mercredi 20 mai 2015 à 18h00

Maison Manon, salle Allauzen, 12 places des Carmes - 84000 Avignon

 

Cette réunion permettra un temps d'information et d'échanges sur les sujets suivants :

- la qualité de service sur la ligne

- l'infrastructure ferroviaire

- les orientations du service 2016

 

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 11:24
Ouverture de la ligne avignon - carpentras en TER

La nouvelle ligne de train Avignon - Carpentras sera inauguré le 25 Avril 2015.

Elle offre des temps de parcours très compétitifs entre Avignon TGV et Avignon-Centre (5 minutes contre 15 à 45 minutes en voiture), et entre Avignon-Centre et Carpentras (30 minutes contre 45 à 1h15 en voiture).

- 13 allers-retours quotidien entre 06h55 et 22h30 du 25 Avril au 31 Aout 2015, puis 16 allers-retours.

L'objectif de la région est de proposer 20 allers-retours de 05h20 à 22h30 d'ici 2016.

Enfin, en terme de prix aussi les avantages sont significatifs :

- trajet Avignon- Carpentras en TER avec la carte de réduction ZOU (50 à 75%) = 1.60 €

- trajet Avignon - Carpentras en voiture = 5.50 €

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 14:25

Le mardi 07 avril 2015, la gare routière place Terradou de Carpentras, a déménagé au nouveau Pôle d'Echange Multimodal : 270 avenue de la gare 84200 Carpentras.

Pour avoir plus d'information téléchargez la plaquette de présentation du site.

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 12:58

 

Ce Jeudi 19 Mars 2015 à 11h00, sur le parvis de la gare à Cavaillon, sera inauguré le nouveau pôle multimodal de Cavaillon, en présence de Jean-Yves Petit, vice-président de la Région, délégué aux transports et à l'écomibilité.

Ce pôle multimodal à pour vocation de faciliter les liaisons entre tous les modes de transports.

 

 

Pourquoi un pôle d'échange à Cavaillon ?

 

Responsable des transports régionaux, la Région a engagé depuis quelques années une politique visant la recherche d’une alternative au « tout voiture ». Dans ce cadre, elle favorise le développement des modes de transports doux (vélo, marche) et des transports en commun à travers des actions qui participent à la promotion de l’écomobilité et de l’intermodalité.

 

Ce pôle d'échange, qui a été voulu par la Région et l’ensemble des collectivités territoriales, doit permettre de favoriser l’utilisation de plusieurs modes de transports lors d’un même déplacement (train, bus, marche à pied, vélo, voiture…), renforcer l’accès des usagers aux réseaux des transports en commun, permettre aux habitants de se déplacer plus facilement, mais aussi et plus globalement favoriser la cohésion sociale et le développement économique tout en minimisant les nuisances environnementales.

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 10:20
Du 30 septembre 2015 au 2 octobre 2015 à Lyon (69) - France

Événement mobilité de l’année 2015, les Rencontres nationales du transport public rassembleront tous les acteurs de la mobilité. Elus, responsables transports, opérateurs, institutionnels, industriels, entrepreneurs, chercheurs, services de l’Etat, journalistes… seront réunis à l’occasion des Congrès du GART et de l’UTP pour faire avancer le transport public.
Le salon présente les meilleures réalisations de plus de 160 exposants issus de tous les métiers du transport public, ferroviaire, routier et des modes doux. L'ensemble des filières y est présenté, ainsi que les dernières innovations en matière de déplacements urbains, interurbains, régionaux et nationaux.

Les chiffres clés :
160 exposants
14 000 m² de salon
5 000 participants
Des visiteurs qualifiés et décisionnaires
80 journalistes, plus de 300 retombées médias
Des avants-première

Les 5 bonnes raisons d'exposer aux Rencontres :
Rencontrer des décideurs qualifiés et établir des contacts commerciaux utiles
Valoriser vos offres, vos innovations et vos savoir-faire
Vous positionner sur le marché
Renforcer votre notoriété et votre image, augmenter votre influence auprès des professionnels du secteur
Profiter d'un dispositif de communication et de promotion puissant mobilisant vos cibles et les médias: partenariat, catalogue, base de données exposants, invitations, relations presse...

 

Pour plus d'info cliquez ici.

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 16:36

Prêter une mobylette, un cyclomoteur ou une voiture à une personne qui vient de trouver un travail et n'a pas de moyens de locomotion pour s'y rendre... A delà des urgences, l'association Roulez Mob'ilité, à Carpentras, aide les personnes en difficulté économique ou social à conquérir leur autonomie par la mobilité.

 

http://www.carpensud.com/wp-content/uploads/2013/07/ROULEZ-MOBILITE-adherent-Carpensud.jpg

 

L'association, est née du constat que l’absence de moyen de locomotion s’avère être un obstacle pour l’accès à l’emploi. Cela concerne en particulier les jeunes, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA, disposant de peu de moyens techniques et financiers, à qui sont souvent proposés des travaux peu qualifiés, pénibles et en horaires décalés. L’idée était de mettre à disposition de ce public des véhicules à prix aménagés.


Une deuxième antenne de Roulez-Mob’ilité a vu le jour à Apt en janvier 2012. Ce service est adossé à la plate-forme de mobilité ZAPT, favorisant le covoiturage et l'utilisation des transports publics en Pays d’Apt.


 

Plaquette de présentation de Roulez Mob'ilité

 

Pour plus de renseignements :

 

Association Roulez Mob'ilité

Directeur : Marc Esnault

Adresse : 1260 avenue des marchés

                   84200 Carpentras

Téléphone : 04 90 61 68 27

Email : roulezmob@wanadoo.fr

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 15:10
 
INVITATION DU RÉSEAU
PARTENAIRES POUR L'ÉCO-MOBILITÉ
DE L'ÉCOLE À l'UNIVERSITÉ


 DEVENEZ AMBASSADEUR DE l'ÉCO-MOBILITÉ SCOLAIRE ! 

Première réunion d'information
11 février 2015

Rendez-vous à 14h30

à l'ADEME DR Île-de-France
6-8, rue Jean Jaurès
92807 PUTEAUX

Inscription obligatoire en ligne

 

Qu'est-ce que l'éco-mobilité scolaire ?

L’'éco-mobilité scolaire vise la mise en place de mesures favorisant des pratiques de déplacement plus sûres et moins polluantes que la voiture (telles que les transports collectifs, le vélo, la marche, le bus pédestre, etc.) pour les trajets "domicile-établissement d'enseignement" (école, collège, lycée, université, etc.).


Le réseau "Partenaires pour l'éco-mobilité"

En 2002, quelques élus se réunissaient autour d'une volonté commune d'expérimenter des actions en faveur de l'éco-mobilité scolaire pour ensuite disséminer ces bonnes pratiques. En 2005, cette dynamique d'échanges s'est structurée en réseau nommé "Partenaires pour l'éco-mobilité de l'école à l'université". Le dispositif mis en œuvre a permis de fédérer plus de 200 organismes (collectivités, associations de parents d'élèves, EEDD, de promotion du vélo, etc.). Aujourd'hui, le réseau constitue un centre de ressources en formations, outils et actions pédagogiques.

Pour 2015, le réseau souhaite se tourner davantage vers les territoires en initiant une communauté d'ambassadeurs afin de développer localement des actions en faveur de l'éco-mobilité scolaire.


Qu'est-ce qu'un ambassadeur ?

L’'ambassadeur de l’'éco-mobilité scolaire est une personne volontaire, rattachée à une organisation (administration, collectivité ou association) et à un territoire donné. Véritable relais local du réseau, il informe, oriente et contribue à la mise en place d'’initiatives en faveur de l'éco-mobilité scolaire sur son territoire : actions pédagogiques, événementiels, mise en place du bus pédestre, de vélobus, lancement d'un Plan de déplacement des établissements scolaires (PDES), etc.


Vous souhaitez en savoir plus ?

Contact : Barbara Houalet / 01 46 70 95 78
coordination@mobiscol-idf.org

INSCRIPTION OBLIGATOIRE EN LIGNE

Le réseau est animé par :


Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 14:07

Du 5 juin au 26 septembre 2015, Alternatiba organise un tour de France en vélo pour aller à la rencontre de toutes les alternatives pour lutter contre les changements climatiques.

alternatiba.gif

Le Tour Alternatiba parcourera 5000 kilomètres pendant l’été 2015 avec un vélo 4 places, pour mobiliser des dizaines de milliers de personnes autour des « vraies alternatives » au changement climatique dans la perspective de la COP21.

Pour en savoir plus et pour participer, rendez-vous à cette adresse :

https://alternatiba.eu/

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 11:22

La Région Provence Alpes Côte d'Azur organisait hier, à l'Hotel de Région à Marseille, le 8ème Forum AGIR+ sur le thème du climat et de l'énergie. Il s'agissait d'apprécier l'impact du changement climatique sur nos territoires et de coordonner, au niveau régional, l'action publique en matière de changements climatiques.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annick Delhaye (vice-présidente de la Région) a ouvert la journée dans un hémicycle quasiment plein, en rappellant les engagements pris par la Région pour répondre à la problématique des changements climatiques.

Puis le président de la FNE-PACA à pu rendre un hommage à Rémi Fraysse (jeune militant écologiste décédé récemment, lors d'une manifestation).

Ensuite nous avons bénéficié d'une intervention de Hervé Le Treut (membre de l'académie des sciences, directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace, et vice-président du GIEC) qui a fait un rapide résumé sur l'évolution des changements climatiques au niveau mondiale, et les mesures à prendre pour enrayer le phénomène.

Les quelques notions que nous retiendrons :

- 10 000 ans de quasi stabilité du climat, et quelques décennies de changement (depuis la fin de la 2nde guerre mondiale);

- les premiers effets du changement climatique se sont fait ressentir à partir des années 90;

- les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter;

- on ne pourra, à priori pas éviter les 2°C de hausse de température, mais l'enjeu aujourd'hui est de ne pas dépasser cette limite, c'est-à-dire, diviser par 4, d'ici 2050, nos rejets de gaz à effet de serre, et stopper complètement nos rejets d'ici 2100;

- il est nécessaire d'utiliser la science non plus comme système d'alerte, mais comme outil d'anticipation

- il est indispensable de sensibiliser le plus grand nombre à ces problématiques, l'adaptation de notre société aux changements climatiques en passera forcément par là.

 

Il a également rappeler la sortie, le jour-même, du dernier rapport du GIEC sur l'évolution du climat.

 

Puis, se sont succédé au pupitre les vices-président(e)s de 5 autres Régions également engagées dans l'adaptation aux changements climatiques à travers différentes actions qu'ils ont pu nous présenter : Haute Normandie, Pays de Loire, Midi Pyrénées, Rhône Alpes, Bretagne.

 

L'après-midi s'est organisée autour de 9 groupes de travail destinés à détailler les problématiques rencontrées en Région PACA et à identifier des axes de travail :

 

1- agriculture et changement climatique

2- transport et écomobilité

3- comment la Région a pris en compte, dans ses dispositifs d'aides à l'économie et à l'emploi, les changements climatiques et l'économie circulaire

4- de nouveaux modèles économiques pour financer les projets ENR

5- mobilisation des territoires

6- biodiversité et adaptation des écosystèmes

7- bâtiments à énergie positive (BEPOS)

8- groupe régional d'experts et scientifiques sur le climat

9- les liens entre précarité énergétique et changement climatique 

 

Celui qui nous interesse ici, c'est le groupe n°2 : Transport et écomobilité

A l'occasion de cet atelier, la Région a rappelé son soutien pour la mise en place des Plans de Déplacement Inter-Entreprises (PDIE).

Un témoignage d'une entreprise ayant mis en place un PDIE du côté de Toulon, est venu poser la question du changement de comportement : "la principale difficulté n'est pas de mettre en place le PDIE mais bien de faire en sorte que les salariés s'en saisissent".

 

Puis, les problématiques qui ont été identifié et sur lesquelles la Région doit axer son travail, sont les suivants :

- le développement et la mise en valeur des pôles multi-modaux, comme réponse à la question du dernier kilomètre

- le développement des transports en commun et notamment des lignes de train

- la question des transports dans l'accès à la culture : de nombreux festivals en PACA drainent beaucoup de monde, la gestion des transports y est très compliqué et est trop peu considéré par les financeurs

 

- la nécessité de faire des aménagements pour le vélo, aussi bien sur la voirie (laisser la place aux vélos) que dans les entreprises, ou sur les lieux de travail (accueillir le cycliste qui a besoin de se changer par exemple)

 

Les réfléxions ont également beaucoup tourné autour de la nécessité, voire l'obligation, de mettre en place des mesures coercitives pour induire les changements d'habitudes.

 

Finalement, l'idée qui a fait l'unanimité, est que la Région Provence Alpes Cote d'Azur, à besoin d'une véritable intelligence de territoire et d'une volonté politique forte pour encourager les volontés d'aménagements et ouvrir la voie aux adaptations des comportements.

 

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 11:30

 

Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte a été adopté, en première lecture, à l’Assemblée nationale le 14 octobre 2014. Les députés ont amendé le texte afin de faciliter la circulation et le stationnement des véhicules propres, des vélos et des mobilités non motorisées. Le plan de mobilité devient obligatoire pour les entreprises regroupant plus de 100 salariés sur un même site.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/png/bandeau-sous-site-energie.png

Quelques détails :

  • Bientôt des voies dédiées au transports en commun sur route ?


"Dans un délai d’un an à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport évaluant l’opportunité de réserver, sur les autoroutes et les routes nationales comportant au moins trois voies et traversant ou menant vers une métropole, une de ces voies aux transports en commun, aux taxis, à l’autopartage et au covoiturage lorsque le véhicule est occupé par au moins trois personnes.
Le rapport évalue notamment l’impact qu’une telle mesure est susceptible de produire en termes de décongestion de ces routes selon les heures de la journée."

  • Des mesures en faveur de l’usage du vélo

"Afin de permettre le recours du plus grand nombre à des mobilités non motorisées, la France se fixe un objectif de déploiement massif, avant 2030, de voies de circulation et de places de stationnement réservées à ces mobilités, en particulier de stationnement sécurisé pour les vélos."

"Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt égale aux frais générés par la mise à disposition gratuite à leurs salariés, pour leurs déplacements entre leur domicile et le lieu de travail, d’une flotte de vélos dans la limite de 25 % du prix d’achat de ladite flotte de vélos."

"L’employeur prend en charge tout ou partie des frais engagés par ses salariés se déplaçant à vélo ou à vélo électrique entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail, sous la forme d’une indemnité kilométrique vélo, dont le montant est fixé par décret." (autour de 20 centimes/km)

"Le bénéfice de cette prise en charge peut être cumulé avec le remboursement de l’abonnement de transport lorsqu’il s’agit d’un trajet de rabattement vers une gare ou station ou lorsque le salarié réside hors du périmètre de transport urbain."
"La participation de l’employeur aux frais de déplacements de ses salariés, entre leur domicile et le lieu de travail réalisés à vélo ou à vélo électrique est exonérée de cotisations sociales, dans la limite d’un montant défini par décret."
"Le présent article entre en vigueur au 1er juillet 2015."

  • Le plan de mobilité obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés

"Dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains, toute entreprise regroupant au moins cent travailleurs sur un même site au 1er janvier 2018 élabore un plan de mobilité pour améliorer la mobilité de son personnel et encourager l’utilisation des transports en commun et le recours au covoiturage. Le plan de mobilité est communiqué à l’autorité organisatrice du plan de déplacements urbains."
"Le plan de mobilité définit une stratégie de long terme pour contribuer à la diminution des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports et à faire évoluer les comportements du personnel de l’entreprise."
"Le plan de mobilité peut comporter des mesures de recours au télétravail, de flexibilité des horaires et de développement des places de stationnement pour les vélos."
"L’entreprise qui ne respecte pas l’obligation fait l’objet d’un avertissement de l’autorité organisatrice du plan de déplacements urbains et ne peut bénéficier du soutien technique et financier de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie."
"L’entreprise qui ne satisfait pas à l’obligation au 1er janvier 2019 ne peut soumissionner aux marchés publics."

  • La création d’un plan de mobilité rurale

"Le schéma régional de l’intermodalité peut être complété par des plans de mobilité rurale, qui en détaillent et en précisent le contenu afin de prendre en compte les spécificités des territoires à faible densité démographique et d’y améliorer la mise en œuvre du droit au transport, notamment en veillant à la complémentarité entre les transports collectifs, les usages partagés des véhicules à moteur et les modes de déplacement non motorisés."
"Le plan de mobilité rurale est élaboré à l’initiative d’un établissement public ou, à défaut, par un pôle d’équilibre territorial et rural. Le plan couvre tout ou partie du territoire de l’établissement public qui l’élabore."
"Le plan de mobilité rurale prend en compte les plans de mobilité des entreprises, des personnes publiques et des établissements scolaires applicables sur le territoire qu’il couvre."
"Le projet de plan arrêté par l’organe délibérant de l’établissement public est soumis pour avis au conseil régional, aux conseils généraux concernés et aux autorités organisatrices de la mobilité concernées.
"Les représentants des professions et des usagers des transports, les gestionnaires de voirie, les chambres consulaires et les associations agréées de protection de l’environnement sont consultés, à leur demande."

 

 

Cependant ces amendements doivent encore passés en examen au sénat.  Affaire à suivre ...

 

Published by ecomobilite.vaucluse
commenter cet article